Quels sont les différents types de pointeuses ?

pointeuses

La gestion d’une entreprise passe par l’utilisation des pointeuses, machines enregistrant la présence et le mouvement des salariés. Découvrez les différentes variantes mises en service au sein des sociétés. De la plus ancienne à la plus récente, toutes ont leurs atouts et points faibles et chacune répond à des besoins spécifiques.

Pointeuse mécanique : pratique et abordable

Cette machine est la plus ancienne de toutes. Bien qu’elle soit dépassée technologiquement, elle reste l’une des plus pratiques qui soient : branchement facile sans l’aide d’un technicien, utilisation simplifiée sans notion spécifique, consommation électrique faible, prix abordable par rapport aux autres versions. C’est l’idéal pour les petites entreprises à moins d’une dizaine salariée.

L’appareil imprime directement sur la fiche cartonnée individuelle l’heure d’entrée au travail et l’heure de départ. En retour, chacun aura l’obligation de conserver les tickets accumulés au cours des années comme pièce justificative en cas de contrôle. Ensuite, toutes les informations sont à retranscrire pour avoir un PV.

La pointeuse mécanique est limitée en matière de performance. Il lui est impossible de vérifier la présence physique réelle d’un individu. Un employé de mauvaise foi a la possibilité fausser aisément les données. Ce dernier peut très bien glisser plusieurs badges sans que l’appareil ne le détecte. De nos jours, les grandes sociétés à effectifs élevés préfèrent une pointeuse numérique à la place. Cliquez ici pour en savoir davantage.

Pointeuse numérique : rapide

C’est la version modernisée de la pointeuse mécanique. En matière de fonctionnalité, elle est plus poussée que son ainée avec une carte spécifique et une lecture magnétique au rendez-vous. La pointeuse numérique dispose de plusieurs atouts considérables comme le gain de temps, la précision des renseignements et l’automatisme. Comme quoi, son système est capable d’additionner le total d’heures de travail pour chaque salarié. En fonction de la version de la pointeuse, le transfert des données vers le poste de traitement se fait via USB ou wifi. En somme, la machine facilite ainsi la gestion du paiement mensuel. Il faut noter qu’avec la pointeuse mécanique, la tâche de retranscription des informations serait colossale pour mille fiches cartonnées.

Pour toutes ces raisons, les entreprises du moment se rattachent ses services plutôt que celle de la version ancienne. La pointeuse numérique convient donc parfaitement pour les grandes structures. Même si votre effectif avoisine les centaines de têtes, elle sera à la hauteur. Cependant, avec la technologie actuelle, la pointeuse numérique n’est pas aussi moderne que les versions récentes telles que les dites biométriques, badgeuses et mobiles.

Pointeuse badgeuse, mobile et biométrique : plus récentes et plus perfectionnées

Comme son nom l’indique, la pointeuse badgeuse fonctionne via un badge. A chaque passage sur le terminal, le contrôle sera réglé. La machine recueille tous les mouvements de va et viens de chaque individu. Elle nécessite toutefois l’appui d’une tierce personne pour garantir la sécurité. Bref, cette version est très réactive, pratique pour un prix assez onéreux.

Quant à la pointeuse mobile, celle-ci s’adresse aux entreprises ayant des agents délocalisés. La vérification s’effectue par le téléphone portable et s’active par la composition d’un numéro codé. Une fois enclenché, le cellulaire sera sous surveillance GPS d’où le traçage des mouvements.

La pointeuse biométrique, à son tour, reste une machine exceptionnelle dont l’usage est réservé à un nombre limité des sociétés. Avec cette dernière, le pointage des salariés se fait par le biais de la reconnaissance faciale, empreinte digitale, scanner de l’iris…, garantissant une sécurité maximale. Avant de profiter de cette merveille technologique, il faudra répondre aux exigences d’utilisation dictée par la CNIL. Pour le prix, la pointeuse biométrique est la plus onéreuse de toutes, elle vaut 20 fois plus que la version mécanique.

Comment faire pour ne plus avoir de cafards chez soi ?
Acheter son masque chirurgical en ligne pour bien se protéger